Maroc 2019

VOYAGE HUMANITAIRE AU MAROC,
ÉDITION 2019 :
MISSION ACCOMPLIE !

Voyage humanitaire au Maroc, 3ème édition

Stéphanie, Cécile, Justine, Elodie et nos vétérinaires Nolwenn et William

2019

Nassima, Amira et les bénévoles de Ouarzazate

Toujours cette envie d’aller sur les routes et de découvrir de nouveaux endroits, de continuer à partager notre message dans d’autres écoles, d’autres villes et de soigner un maximum d’animaux grâce à nos 2 vétérinaires bénévoles.

Nous avons entamé le voyage par Essaouira où nous avons rendu visite à Nassima du refuge 4 pattes MogadorL’évolution de ce refuge est impressionnante et nous sommes admiratifs de tout le travail effectué par Nassima pour accueillir au mieux les animaux dans le besoin.  

       

Malheureusement, les locaux du refuge étant une location, Nassima va être obligée de trouver un autre endroit pour installer les animaux. Une nouvelle fois, il va falloir tout reconstruire mais nous ferons de notre mieux pour la soutenir. Et la motivation de Nassima reste intacte: elle a maintenant beaucoup d’expérience et une idée bien précise des aménagements à mettre en place dès le nouveau local trouvé.

Lors de notre visite, nous avons aussi dispensé des soins aux équidés utilisés pour tirer les  calèches et nous avons continué à soigner les chiens et les chats que nous avons rencontrés. Grâce à nos vétérinaires accompagnateurs, nous avons même pu faire quelques séances d’ostéopathie sur des chameaux.

2ème partie du voyage : nous repartons sur les routes marocaines, à travers l’Atlas !

Nous avons loué 2 voitures pour être mobiles et aussi autonomes que possible, pour pouvoir nous arrêter au bord des routes dès que c’est nécessaire. C’est bien souvent dans les petits villages qu’il y a le plus besoin d’effectuer des soins. Nous profitons de nos vétérinaires pour organiser un véritable dispensaire mobile et nous arrêter un peu partout.

Nous rejoignons ensuite Ouarzazate où nous rencontrons une bénévole anonyme et indépendante qui œuvre sur place tous les jours pour soigner les chiens et les chats de la ville. Pour l’heure, il n’y a aucun refuge à Ouarzazate et pourtant les animaux en auraient vraiment besoin. Là-bas, nous avons eu la chance de rencontrer des gens extraordinaires et même de visiter les studios de cinéma Oscar pour voir les équidés à qui nous avons pu prodiguer des soins.

Nous avons été chaleureusement accueillis dans des écoles magnifiques qui œuvrent déjà pour sensibiliser les enfants à l’environnement et à la nature. De telles initiatives nous réchauffent le cœur et chaque année qui passe est une source d’espoir supplémentaire sur l’évolution des conditions de vie des animaux au Maroc. Et même si nous croisons encore sur la route des cas difficiles qui nous marquent beaucoup, nous essayons de plus en plus de nous focaliser sur l’essentiel, sur la beauté plutôt que sur la détresse et de rester motivés et efficaces.

Toutes ces rencontres restent gravées dans nos mémoires. Nous avons rencontré des professeurs qui nous ont invités à revenir et à aller encore plus loin sur la route du désert jusqu’à la limite du Sahara. Il y a là-bas encore d’autres écoles à visiter, d’autres enfants à sensibiliser, plein d’animaux à soigner et d’humains à aimer…